Jardiner en Ville

Le plaisir des choses simples

Cette action est née de l’envie d’animer le centre-ville par une activité où les gens se rencontrent, échangent et partagent leurs connaissances, leurs expériences en prenant du plaisir à faire ensemble.

De plus, cela leur permet de revenir – pour certains d’entre eux – à des sources saines et essentielles en se reconnectant à la Nature, à ses cycles et à ce qu’elle nous offre. Ils pourront récolter et déguster les légumes qu’ils auront choyés.

Mise en place

L’idée est d’installer des bacs de part et d’autre dans la rue principale du centre-ville et pourquoi pas, par la suite, élargir les emplacements à d’autres lieux comme le Jardin des Anglais par exemple…

Nous pourrions récupérer des palettes en bois qui serviraient à construire les bacs. Nous pourrions également utiliser du comp

ost, mélangé à du sable pour obtenir une terre fertile. Pour ce qui est des graines, nous pourrions faire appel à la commune de Noiron sous Gevrey et à sa grainothèque. Il faudrait également prévoir une partie signalétique avec des étiquettes qui indiqueraient le type de plants (carotte, romarin…) et préciser le mode de cueillette quand cela est nécessaire (cueillir des bouts de tige par exemple).

 

En ce qui concerne la logistique, il serait peut-être nécessaire de prévoir un endroit où stocker un arrosoir, une binette… et également des récupérateurs d’eau de pluie. L’idée est que les citoyens soient en capacité de cultiver leur propre autonomie à plis ou moins long terme.

La Charte

La charte est celle des Incroyables Comestibles.

C’est un mouvement qui met en avant une démarche participative citoyenne libre, indépendante, éthique et solidaire. Elle est non marchande et sans but lucratif, et s’inscrit dans une logique de gratuité qui vise à une nourriture saine et partagée pour tous.

Nous proposons que cette charte figure à proximité de chaque bac pour informer chaque citoyen du cadre de cette action. Nous avons la possibilité de la faire imprimer sur des affiches A3 en couleur et plastifiées.

Plus d’infos : http://lesincroyablescomestibles.fr/

Plus de 500 villes et villages en France se sont déjà inspirés de ce mouvement comme le pays du Montbardois avec la ville de Montbard ou encore dans l’Auxois avec la ville de Semur-en-Auxois.

La dynamique

Nous pourrions inclure dans cette dynamique, différents acteurs :

* Les restaurants du centre-ville : ils pourraient cultiver les herbes aromatiques et les récolter pour s’en servir dans les plats proposés à leur clientèle

* Les Guides-Composteurs : ils pourraient ainsi réapprovisionner les bacs lorsque la terre aura besoin d’être alimentée

* Une école : les élèves pourraient faire une sortie hebdomadaire ou mensuelle avec leur professeur pour apprendre ensemble comment faire germer une graine, comment réaliser un plant, quelle période est la plus propice aux plantations selon les types de légumes, comment cultiver et bien évidemment savourer les légumes récoltés

Les plantations et associations

De la pédagogie est prévue autour de cette action : des calendriers de plantations en pleine terre seront disposés à proximité des bacs ainsi qu’un calendrier de récolte pour accompagner au mieux les citoyens dans cette démarche.

Les animations

Faire vivre cette action est tout aussi important que sa mise en place, pour créer une cohésion et partager des moments conviviaux autour de ce qui est simple.

Nous proposons différentes idées d’animations :

* Atelier cuisine avec les légumes récoltés qui pourrait se faire dans un restaurant volontaire

* Apéro-plantation

* Décoration collaborative des bacs avec les habitants et les agents

* Conférence sur la naturopathie

* Conférence du mouvement Colibris

* Projection du film « Demain » – déjà projeté 5 fois à Nuits

* Echange de semences paysannes

Lancement de l’action : Jour J

Lorsque tout sera prêt en terme de logistique et d’accord de la part des élus, nous pourrons lancer officiellement cette action pour en informer les citoyens. Tout d’abord à travers la communication, par exemple avec un article dans le Bien Public pour expliquer en quoi cette action consiste.

Différentes possibilités sont envisageables pour le lancement ; on peut mettre à contribution les citoyens volontaires pour la construction des bacs et la mise en terre des plants, ou simplement les convier à la découverte de ces nouveaux bacs dans le centre-ville de Nuits…

Directrice de commission: Natacha Lorret – 07.60.19.07.94

natachalorret@yahoo.com